La fête du running à Richmond: et un autre semi-marathon

Comme l’année dernière, je me suis inscrit avec Michele au semi marathon de Richmond, dans le sud ouest de Londres. J’adore cet endroit, très vert, plein de parcs, des animaux partout (cerfs et biches en liberté dans le parc de Richmond), le long de la Tamise! Et son festival du runnning. On y court le 10km, le semi et le marathon, avec également une course pour les kids. C’est fun, ambiance festival anglais à l’arrivée, avec plein de tentes, de bouffe, de bière dans le parc.

img_6343Cette année, le calendrier a encore fait en sorte que ce semi n’était pas une course A pour moi, mais une course de préparation au marathon de Chicago. Le hasard faisant parfois mal les choses, je devais m’envoler pour LA l’après-midi et, en même temps, sacrifier le reste de ma preparation et une partie de la récupération pour des obligations pro. Quoi qu’il en soit, j’ai décidé de courir ce semi au rythme cible du marathon de Chicago, c’est-à-dire à 5min/km. Et c’est ce que j’ai fait, quasi à la seconde prés!

Le départ de la course a lieu à Kew Gardens, un gigantesque jardin avec des multiples serres, un lac, des jeux, des espaces pour pique-niquer et passer des journées agréables. Il y a même une pagode! Bref, le cadre est superbe. Il n’y a pas de sas, mais des couleurs de dossard que personne ne vérifie, donc tu peux partir un peu quand tu veux.

img_6422Les cinq premiers kilomètres se déroulent dans Kew Gardens, faisant un petit tour des lieux. La ballade est vraiment chouette, mais les chemins sont étroits, donc il est difficile de passer les autres coureurs sans marcher sur la pelouse. Je le savais et m’en accommode, sachant que je ne cours pas pour un record. Comme d’hab’, le départ est rapide avec les gens excités par la course, ca me va, c’est très plat. On sort finalement de Kew Gardens pour se retrouver le long de la Tamise. Et c’est parti pour plus de 10 kilomètres, remontant la Tamise, sur un chemin (certains diront que c’est un course trail sans dénivelé. Ce qui est sur, c’est qu’une grande partie se fait sur chemin non goudronné). C’est joli; c’est ma route d’entrainement pour le marathon, ma sortie longue. Je suis habitué du lieu.

Il y a un peu de vent de face. Du coup, je me dis que c’est parfait pour m’entrainer à me mettre à l’abri du vent derriere les coureurs, en prevision de Chicago, réputée pour son vent. Je drafte pas mal de monde, puis finalement me cale derrière un gus avec un bandana tête-de-mort qui semble courir à la bonne allure. Je le suis pendant plusieurs kilomètres, puis le lache après le 15ème. Il est déjà temps de revenir en arrière, après un petit tour dans le quartier de Ham, on redescend le long de la rivière, et traverse Richmond ville et son front de rivière. Vraiment chouette.

img_6418Enfin, les deux derniers kilomètres se font sur herbe, dans le Old Deer Park (le parc du vieux cerf), avec une sorte de grande boucle. On y retrouve les coureurs du 10km qui arrivent (ils sont partis après nous), de quoi j’accélère un peu et passe la ligne d’arrivée en 1h44, soit quelques secondes plus rapides que le temps envisagé. Parfait; je ne me sens pas fatigué.

En arrivant, tu reçois ta médaille, un superbe t-shirt et surtout une bière! Voila de quoiêtre prêt pour les 11 heures de vol qui m’attendent…

I ran Richmond (again)

Advertisements

One thought on “La fête du running à Richmond: et un autre semi-marathon

Sweat, High Five and share your thoughts:

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s